Jardin

Récupérateur d’eau de pluie : Zoom sur cet équipement !

Pour votre consommation quotidienne, pour l’arrosage de votre jardin, pour l’hygiène de tout le monde, l’eau est vitale, pourtant elle n’est pas une ressource inépuisable. L’installation d’un récupérateur d’eau de pluie est ainsi une alternative avantageuse pour faire de l’économie, mais c’est également une contribution pour la protection de l’environnement. Gratuite, l’eau de pluie peut être réutilisée pour l’arrosage de votre jardin, utilisation aux toilettes, lave-linge, et ce, grâce à l’installation d’une cuve récupérateur d’eau de pluie. Plusieurs questions se posent ainsi ! Les réponses ? Coup de loupe. 

Pourquoi opter pour l’installation d’un réservoir d’eau de pluie ou récupérateur d’eau de pluie ?

L’eau pluviale est une ressource naturelle réutilisable grâce à sa récupération. Cependant, cela nécessite l’installation d’un kit de récupérateur d’eau de pluie et certains accessoires comme une cuve, bac, futs, bidons, citerne, raccord de gouttière en laiton, collecteur de gouttière, filtre anti-sable, robinet, tuyau, gouttière en laiton, etc. L’installation d’un récupérateur d’eau de pluie vous permet d’économiser jusqu’à 50 % votre facture d’eau annuelle, selon les conseils de Brico Pratique. De plus, l’utilisation d’un récupérateur d’eau est multiple, sans parler de la possession d’un stock d’eau pour toutes les saisons. 

Lire également : Plantes dépolluantes : la solution naturelle pour purifier l'air de son jardin

Ainsi, le stockage d’eau de pluie vous donne la possibilité d’avoir un stock d’eau pour l’arrosage de votre jardin, la chasse d’eau des toilettes, le rinçage de votre linge (grâce à un robinet en intérieur et un raccord entre l’arrivée d’eau dans la cuve ou bac et la machine à laver). En moyenne, vous pouvez avoir un stockage de 600 litres d’eau de pluie par m² de toiture. D’ailleurs, il existe des récupérateurs d’eau ayant une capacité de stockage de 600 litres comme le Garantia Amphore Antik 600 L et Garantia Amphore Antik Terracotta 500 L. 

Ainsi, vous ne craignez plus des périodes de sécheresse et les restrictions d’eau qui font paire, car vous disposez bien évidemment d’un stock d’eau pour vos besoins habituels, comme l’arrosage du jardin, par exemple. Voici les avantages que vous pourrez en tirer profit : 

A lire également : Quand et comment tailler un vieux pied de lavande ?

  • Eau de pluie : ressource gratuite et naturelle ;
  • Économie d’eau importante ;
  • Réduction des risques d’inondation et protection des nappes phréatiques ;
  • Eau avec pH neutre et non calcaire.

Selon les avis du Service d’Eau en France, une personne peut consommer en moyenne 150 litres d’eau potable quotidiennement. La consommation en eau non potable est ainsi similaire à ce chiffre. Et la raison est l’arrosage du jardin en saison chaude. En effet, l’arrosage du jardin consomme environ 1000 à 2000 litres d’eau par heure, soit 2 m³. Le lave-vaisselle, quant à lui, utilise approximativement 20 à 40 litres d’eau. Portant, le lavage et l’arrosage du jardin n’ont pas besoin d’utiliser de l’eau potable. L’installation d’un récupérateur d’eau de pluie vous permet d’utiliser l’eau dans la cuve ou bac, voire futs de stockage d’eau pour ces besoins. La question est, quel récupérateur d’eau de pluie choisir ? 

Récupérateurs d’eau de pluie : quel bac pour la récupération de l’eau de pluie ?

En fonction de votre habitude de consommation en eau, vos besoins, le nombre des membres de votre famille, le choix du modèle de récupérateurs d’eau de pluie sera différent. De plus, il existe une myriade de modèles de récupérateurs d’eau de pluie sur le marché, à n’en citer que les modèles  Garantia Amphore Antik 600 L et Garantia Amphore Antik Terracotta 500 L. 

Choix du bac ou cuves de récupération d’eau de pluie en maison

il y a les récupérateurs d’eau de pluie par cuve enterrée sous le sol de votre jardin. Ce genre de cuves vous permet de stocker une quantité importante d’eau de pluviale de 1500 litres à 10 000 litres d’eau. Du fait que les cuves ou les futs soient enterrés, ils ne sont donc pas encombrants. Les cuves et les futs enterrés ont besoin d’un raccord au tuyau et aussi d’un raccord gouttière pour pouvoir l’utiliser par la suite. L’installation d’un ou plusieurs robinets en extérieur et aussi en intérieur est ainsi impérative. 

Il y a aussi les récupérateurs d’eau de pluie aérien mural. À part les accessoires comme le raccord, le tuyau, le robinet, ce type de collecteur d’eau de pluie nécessite l’installation d’un filtre anti-sable et anti-insecte et salissures. L’utilisation de l’eau se fait alors par le biais d’un robinet installé à la base du réservoir. Ce type de bac ou de cuve vous permet de stocker un volume d’eau allant de 300 à 3 000 litres d’eau de pluie. Par rapport aux cuves enterré, la cuve murale ne nécessite pas de terrassement. De plus, il est possible de raccorder plusieurs futs de stockage d’eau en série. Certaines personnes optent pour l’utilisation des bidons pour récupérer l’eau de pluie. Cela vous permet de réduire les prix.

Il y a aussi le réservoir souple qui s’installe sous votre terrasse, votre sous-sol ou encore sous votre vide sanitaire. Cette cuve de récupérateur d’eau de pluie peut contenir jusqu’à 1 000 à  500 000 litres d’eau de pluviale. L’installation de ce type de collecteur d’eau de pluie doit être faite sur un lit de sable bâché d’un film géotextile. 

Collecteur d’eau de pluie en appartement sur un balcon

Le récupérateur aérien de balcon possède le même système que les récupérateurs d’eau de pluie aérien mural, sauf que la capacité de stockage réduite. Vous pourrez stocker des eaux de pluie allant de 200 à 2 000 litres en fonction de la taille et la moyenne en poids de votre balcon. Si vous ne pouvez pas payer le prix d’un récupérateur d’eau de pluie industriel, vous pouvez opter pour les récupérateurs d’eau fait maison. À défaut de gouttière, vous pouvez placer des bidons, des sceaux ou des pots de fleurs sans trou et d’utiliser une moustiquaire en guise de filtre.

Les accessoires qu’il faut utiliser avec votre récupérateur d’eau de pluie

Les accessoires suivants sont à utiliser pour pouvoir profiter de façon optimale votre récupérateur d’eau de pluie. Il y a le collecteur filtrant, le socle, un robinet, une pompe, un tuyau d’arrosage, un abri de jardin.

Quels en sont les critères de choix ?

Pour vous aider à mieux choisir votre récupérateur d’eau de pluie, vous devez prendre en compte les critère de choix suivants. Avant toute chose, vous devez réaliser une sorte de comparateur de prix, donc un comparateur de modèle. Par la suite, vous devez vous focaliser sur le diamètre de la cuve, le kit disponible, le type de récupérateur (futs, bac, cuve, à enterrer ou mural), le budget que vous pourrez consacrer pour payer le prix du récupérateur d’eau de pluie, le coloris. 

Témoignage d’un utilisateur content de son récupérateur d’eau de pluie

Les professionnels m’ont installé une cuve de récupération d’eau pluviale dans mon vide sanitaire. Cette installation est une solution qui a réduit considérablement ma facture en eau. Désormais, je peux effectuer mes habitudes d’arrosage de jardin et de lavage de voiture en toute tranquillité.

Article similaire