Travaux

Dosage du béton : comment faire ?

Pratique habituellement appliquée dans les chantiers de construction, le dosage de béton peut se faire à la pelle. Pour le réussir, vous devez avoir une certaine technique.  Comment s’y prendre pour le réaliser ? trouvez la réponse ici.

Le dosage du béton à la pelle, pour quels ouvrages ?

Le dosage du béton à la pelle est un travail épuisant quelques fois. C’est la raison pour laquelle plusieurs personnes pensent que ce type de dosage doit se faire uniquement pour des tâches de petites envergures. Ce n’est pas faux de le penser.

Lire également : La pieuvre électrique, un outil polyvalent pour la conception et le prototypage

Toutefois, sachez que sur plusieurs chantiers, le dosage du béton se fait à la pelle. Et cela permet de confectionner plusieurs ouvrages. Que ce soit la dalle de béton ou la mise en place des locaux, cette méthode de dosage de béton peut toujours servir. Cependant, si l’ouvrage est vraiment grand, il vaut mieux penser à un autre moyen.

Sachez que le dosage de béton à la pelle a ses limites. Vous vous en doutez bien, le dosage à la pelle ne peut se faire aussi rapidement que celui fait avec le camion malaxeur. Par conséquent armez-vous de patience. Cette méthode de dosage du béton correspond mieux aux petits ouvrages livrables dans une longue période.

A lire également : Tous les avantages d’avoir recours aux services d’un plombier chauffagiste

Quel matériel pour un dosage de béton à la pelle ?

Pour réaliser le dosage à la pelle, vous n’aurez pas vraiment besoin de beaucoup de matériel, ni d’instruments complexes. Tout dépend des travaux à réaliser et de la progression que vous souhaitez avoir. Si votre chantier est un petit ouvrage, vous aurez besoin des pelles.

En plus de cela, vous pouvez aussi vous procurer une bétonnière. Elle vous sera d’une grande utilité si vous avez besoin d’une bonne quantité de béton. Vous devez également prévoir une brouette et des sceaux maçons.

Pour ce qui est des matériaux, vous aurez besoin du ciment, du gravier, du sable et bien entendu de l’eau. Mais pour réussir votre dosage, il faut connaitre les quantités nécessaires.

Le dosage du béton à la pelle : comment s’y prendre avec un sac de 25 Kg

C’est une technique facile à réussir lorsque vous suivez les différentes étapes, tout en respectant les quantités demandées.

Pour un sac de 25 Kg de ciment, il est conseillé de mettre 29 pelles du mélange de sable et de gravier. Ceci vous permettra d’obtenir un béton dosé à 350 Kg/m3. C’est la mesure utilisée dans bon nombres d’ouvrages en béton. Mais la composition n’est pas finie. Il manque un dernier élément : l’eau.

Il faut vérifier que la quantité d’eau correspond effectivement au mélange. Effectivement le non-respect de l’apport en eau peut gâcher votre dosage de béton. Les experts en la matière précisent qu’il ne faut pas mettre beaucoup d’eau.

D’ailleurs, ils sont unanimes sur le fait qu’un béton ferme vaut mieux que celui constitué de beaucoup d’eau. Et ils insistent : un béton trop liquide risque des fissures. Il est convenable de prendre 10 litres d’eau pour trois pelles moyennement remplies du mélange de gravier et de sable. Tout dépend cependant de l’opérateur.

Lorsque vous avez passé cette étape, il faut alimenter la bétonnière. Si vous souhaitez réussir le dosage, il est préférable de confier cette tâche au même opérateur qui a s’occupait du dosage. Ainsi, il saura quelle mesurer les quantités avec la régularité qui va avec.

Pour tout dire, le dosage du béton à la pelle est une méthode de terrain. Elle n’est pas consignée dans des manuels, mais s’améliore avec les années de pratiques. Toutefois, cette méthode a des avantages et des inconvénients.

Les inconvénients du dosage de béton à la pelle

Vous avez constaté que cette méthode est simple. C’est vrai. Mais sachez également que le dosage à la pelle est très exigeant. Aussi, l’un de ses plus grands inconvénients est le dosage approximatif. En effet, il peut arriver que le dosage ne soit pas uniforme.

En d’autres termes, cela exige une certaine régularité dans le dosage. C’est la raison pour laquelle il faut confier la tâche de mélange et remplissage de la bétonnière à une même personne.

En plus de cela, il peut également arriver que les tours de pelles ne soient pas équivalents. Surtout qu’il n’existe pas véritablement d’instrument de mesure en la matière. Vous vous dites certainement que l’œuvre humaine n’est pas parfaite. Mais trop d’imperfections dans le dosage pourraient avoir de lourdes conséquences.

Ne soyez pas surpris que certaines personnes vous conseillent de vous procurer un béton déjà mixé et prêt à l’emploi. Celui-ci est confectionné dans une centrale à béton. Vous vous doutez bien que les dosages sont respectés.

Comment déterminer le bon dosage de béton en fonction de l’ouvrage à réaliser ?

Maintenant que vous connaissez les techniques de dosage à la pelle, vous devez savoir comment réaliser l’ouvrage ?

Tout d’abord, vous devez comprendre qu’il existe différents types de béton. Le choix du béton dépendra des caractéristiques physiques et mécaniques requises pour l’ouvrage concerné.

Pour un ouvrage résistant comme la construction d’un mur porteur ou d’une dalle, un béton « haute performance » sera préconisé. Ce type de béton possède une résistance supérieure grâce à sa composition riche en granulats fins et grossiers. Ce type de béton peut être plus coûteux en raison des matériaux utilisés.

Les dalles non porteuses quant à elles peuvent supporter un dosage moins important (entre 250 et 300 kg/m³). De même pour les fondations qui nécessitent aussi une résistance mécanique moindre.

Le rapport eau/ciment est aussi très important lorsqu’il s’agit de choisir le bon mélange pour votre projet particulier. Un mauvais ratio eau/ciment pourrait entraîner une diminution significative des propriétés du matériau, pouvant aller jusqu’à compromettre son intégrité structurelle dans certains cas.

Il est donc crucial d’être conscient des exigences spécifiques liées aux projets individuels avant tout travail sur le terrain. Les ingénieurs civils sont en mesure de fournir des conseils professionnels quant à la composition du béton adapté pour votre projet.

Le dosage de béton à la bétonnière : avantages et inconvénients

En plus du dosage à la pelle, il existe une autre méthode populaire pour le mélange de béton : la bétonnière.

Cette méthode consiste à utiliser une machine qui combine les matériaux nécessaires dans des proportions précises afin d’obtenir un mélange homogène et fiable.

La principale différence entre le dosage à la pelle et celui effectué par une bétonnière est que cette dernière fournit un meilleur contrôle sur le rapport eau/ciment. Le dosage en quantité exacte assure aussi l’uniformité de chaque lot produit.

Un autre avantage du dosage avec une bétonnière est qu’il permet de produire des lots plus importants en moins de temps, ce qui peut être particulièrement utile lorsqu’il s’agit d’un projet important. Cela signifie aussi que vous n’aurez pas besoin d’effectuer plusieurs mélanges différents pour réaliser votre ouvrage.

Il y a aussi quelques inconvénients liés au dosage avec une bétonnière. L’utilisation d’une telle machine peut entraîner des coûts supplémentaires dus à sa location ou son achat.

Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, des erreurs peuvent se produire lorsque vous utilisez cette technique automatisée si vous ne suivez pas correctement les instructions fournies par le fabricant ou si vous êtes inexpérimenté dans la manipulation des machines industrielles complexes telles que celle-ci. Il y a aussi l’inconvénient potentiel du nettoyage nécessaire après chaque utilisation.

Le dosage à la bétonnière offre de nombreux avantages en termes d’efficacité et de rapidité, mais pensez aux coûts associés ainsi qu’aux risques potentiels. Si vous décidez d’utiliser ce procédé pour votre projet de construction ou de rénovation, assurez-vous d’avoir une compréhension complète du processus et suivez toutes les instructions recommandées par le fabricant pour garantir un mélange efficace et homogène qui répondra aux exigences spécifiques de votre projet individuel.

Article similaire