Piscine

Comment traiter une piscine à débordement ?

Toutes les piscines doivent régulièrement être nettoyées. La qualité de l’eau, l’ouvrage, et par ricochet la santé des usagers en dépend. Découvrez dans ce texte comment prendre soin d’une piscine à débordement.

L’entretien du bassin

L’un des avantages des piscines à débordement est qu’elles se salissent moins vite. Le débordement permanent de l’eau permet d’évacuer continuellement les déchets à la surface. Ce mode d’entretien automatique lutte contre la stagnation et le dépôt de déchets au fond du bassin. N’est-ce pas ce qu’on remarque souvent dans les piscines traditionnelles ?

Lire également : Les multiples bénéfices d'une piscine dans votre jardin

Ainsi donc, le bassin d’une piscine à débordement se salit très peu comparativement à une cuisine traditionnelle. L’entretien de cette partie est donc rare et périodique. Pour le nettoyage du bassin, on aura besoin d’une épuisette et d’un aspirateur robot ou Manuel.

L’utilité du bac tampon

Installer en contrebas de la principale zone de baignade, le bac tampon est une sorte de bassin secondaire. Il a plusieurs fonctions. La première consiste à contrôler le niveau de l’eau dans la piscine à débordement. Quant à la deuxième fonction, elle consiste à recueillir l’eau qui s’écoule et à la garder propre. Pendant la construction du bac tampon, il est important d’optimiser son accessibilité.

Lire également : comment entretenir une piscine sans pompe

C’est une partie de la piscine qui subira un entretien régulier. On conseille de le vider de temps en temps, tout en prenant le soin d’enlever tous les déchets qui s’y trouvent. Vous devez vous intéresser de près au préfiltre installer à cette partie. C’est l’élément qui permet de garder l’eau propre. Il pourrait donc contenir plus de déchets.

Le traitement de l’eau

Pour une piscine à débordement, le traitement de l’eau nécessite plus de prudence. L’écoulement continu de l’eau ne facilite pas la tâche. On commence par le chauffage qui permet de se baigner à bonne température, mais de tuer aussi quelques microbes. L’écoulement de l’eau accentue le refroidissement de la piscine. Il faut donc installer un système de chauffage performant et permanent.

Dans une piscine à débordements, les variations de ph sont plus importantes pour plusieurs raisons. On vous recommande de mettre en place un régulateur de ph. Si vous n’en avez pas les moyens, vérifiez le ph de l’eau toutes les deux semaines, puis ajoutez du produit ph+ ou ph — selon le résultat obtenu. Il est aussi conseillé de faire souvent des traitements anticalcaires.

L’entretien en hiver

En hiver, l’entretien de la piscine à débordement est pareil à celui de la piscine classique. Soit vous faites un hivernage actif, soit vous optez pour l’hivernage passif. L’hivernage actif est énergivore et permet de garder l’eau propre, contrairement à l’hivernage passif.

La filtration de l’eau

La filtration de l’eau est un élément clé pour le traitement d’une piscine à débordement. Elle doit être en mesure de filtrer toutes les impuretés présentes dans l’eau afin de garantir une baignade saine et agréable. Pour cela, il existe plusieurs types de filtres : le filtre à sable, le filtre à diatomées ou encore le filtre à cartouche.

Le choix du type de filtre dépendra notamment du nombre d’utilisateurs réguliers de la piscine ainsi que du volume d’eau qu’elle contient. Le fonctionnement des différents types de filtres est assez similaire : l’eau passe par un système filtrant qui retient les impuretés, puis elle est renvoyée dans la piscine par une pompe.

Pour garantir une bonne filtration, vous devez surveiller régulièrement les caractéristiques physico-chimiques de l’eau (pH, taux de chlore…) et surtout nettoyer son équipement (panier préfiltre et skimmer) très régulièrement afin d’éviter tout dysfonctionnement.

Pour assurer une filtration optimale et donc éviter toute contamination microbiologique ou physique dans votre bassin à débordement, il faut pouvoir évaluer rigoureusement ses besoins spécifiques et choisir judicieusement son équipement en termes de type mais aussi de qualité. Il conviendra donc ici, comme toujours avant tout investissement significatif, d’obtenir les conseils avisés auprès de professionnels spécialisés faisant autorité, tant sur internet que localement si possible…

Comment maintenir le niveau d’eau optimal dans une piscine à débordement ?

Le maintien du niveau d’eau optimal est une étape cruciale dans le traitement d’une piscine à débordement. En effet, un niveau trop bas peut endommager la pompe et le système de filtration, tandis qu’un niveau trop élevé peut provoquer des débordements.

Pour éviter cela, pensez à bien tenir compte du climat. Si vous êtes situé dans une région où les précipitations sont fréquentes en hiver, vous pourriez être amené à régler votre installation pour compenser l’évaporation naturelle. Afin de maintenir un niveau constant même lorsque la température extérieure baisse, utilisez une bâche solaire ou thermique qui permettra aussi de maintenir la température optimale de l’eau.

Il est recommandé aussi d’installer un système anti-débordement, généralement sous forme d’une goulotte périphérique (d’où le terme « piscine à débordement ») capable donc de récupérer toute eau au-delà du seuil prévu et souvent équipée elle-même d’une pompe qui renvoie cette eau recyclée vers les canalisations ou vers un bassin annexe.

N’hésitez pas à faire appel aux professionnels pour obtenir des conseils personnalisés sur la manière dont vous pouvez assurer le bon fonctionnement et l’entretien adéquat selon votre environnement local particulier ainsi que selon vos habitudes et attentes personnelles. Les experts ont aussi toutes les compétences nécessaires pour détecter si votre installation présente des dysfonctionnements pouvant nuire à la sécurité et à l’hygiène de votre bassin, afin d’éviter tout risque pour les usagers potentiels.

Article similaire