Travaux

Quelles aides pour les travaux maisons ?

Il arrive souvent de vouloir réaliser des travaux de rénovation sans pour autant y parvenir par manque de moyens financiers. Êtes-vous dans cette situation ? Eh bien, vous avez la possibilité de bénéficier de certaines aides de l’État auquelles vos travaux sont éligibles. Découvrez quelques-unes de ces aides dans cet article.

MaPrimeRénov’

Lorsque votre maison a plus de 15 ans, l’aide MaPrimeRénov’ fait partie des aides spécifiques pour les travaux de rénovation des anciennes maisons. Cette aide est ouverte à tous les ménages, quelles que soient leurs ressources. Jusqu’à la fin de l’année 2020, ce n’était que les ménages aux revenus modestes ou même très modestes qui pouvaient en bénéficier. Mais depuis le 1er Janvier 2021, cette aide a été rendue accessible à tous. MaPrimeRénov’ est en effet une aide à la rénovation thermique octroyée par l’ANAH. Le montant dont vous bénéficierez dépendra du niveau de vos revenus et de la nature des travaux.

A lire également : Les outils nécessaires pour poser une baguette d'angle de carrelage

MaPrimeRénov’ Sérénité

Cette aide est accordée par l’ANAH (Agence nationale pour l’habitat). Créée depuis le 1er Janvier 2022 (sur la plateforme France Rénov’), MaPrimeRénov’ Sérénité finance les travaux de rénovation. Mais plus précisément les travaux pour rénover le logement principal d’une famille modeste.

Au nombre de ces travaux, on distingue des travaux de ventilation et d’isolation, du remplacement d’un système de chauffage vétuste et de l’installation d’un dispositif qui produit l’eau chaude. A cet effet, l’aide MaPrimeRénov’ Sérénité a été limitée à 30 000 €. Le montant dont vous pourrez bénéficier dépendra donc de votre situation (ménage précaire ou ménage modeste).

A lire en complément : Comment réussir l'installation d'une pompe à chaleur ?

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est une aide ouverte à tous dont vous bénéficiez lorsque votre logement a été construit depuis plus de deux ans. Cette aide ou l’éco-PTZ est un crédit bancaire qui assure le financement de travaux de rénovation énergétique. Et ceci à taux zéro. L’avantage de ces travaux est que votre consommation énergétique diminue considérablement. A cet effet, les travaux devront être effectués par un artisan RGE (un professionnel reconnu garant de l’environnement). En outre, grâce à cette aide, vous pouvez emprunter jusqu’à 30 000 €. Un montant que vous pourrez rembourser sur quinze ans, sans intérêts.

La Prime Énergie Monexpert

Cetta aide permet la prise en charge des travaux de rénovation chez les particuliers. Elle est accessible à tous, dès lors que votre logement a déjà deux ans d’ancienneté. La Prime Énergie Monexpert dépendra par ailleurs de votre revenu fiscal de référence. Mais aussi des travaux à réaliser et de votre code postal (celui du logement).

En définitive, voilà quelques aides qui peuvent vous être octroyées pour vos travaux ménagers.

Les aides locales pour les travaux de rénovation

En plus des aides nationales, il existe aussi des aides locales pour les travaux de rénovation. Les collectivités territoriales peuvent effectivement proposer des subventions et autres dispositifs d’aide financière.

Parmi ces aides, on peut citer le prêt à taux zéro. Ce prêt est accessible aux propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux énergétiques dans leur logement. Le montant du prêt varie selon la nature et l’ampleur des travaux à réaliser.

Il y a aussi les subventions municipales, destinées aux ménages modestes et très modestes. Ces subventions permettent une prise en charge partielle ou totale des frais liés aux travaux de rénovation énergétique.

Certaines villes proposent aussi un accompagnement personnalisé. Cet accompagnement vise à aider les particuliers dans leurs démarches pour obtenir les différentes aides disponibles.

Pensez à bien vous renseigner auprès de votre ville ou commune afin de connaître toutes les aides qui sont proposées localement.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est une aide nationale mise en place par l’État français. Cette aide permet de bénéficier d’un crédit d’impôt sur le revenu pour les travaux de rénovation énergétique réalisés dans un logement principal.

Pour bénéficier du CITE, il faut toutefois respecter certaines conditions. Le logement doit être votre résidence principale. Les travaux doivent impérativement être effectués par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Certains plafonds de ressources sont fixés selon la composition du foyer fiscal.

Il faut noter que le CITE sera remplacé au 1er janvier 2020 par une nouvelle aide fiscale appelée MaPrimeRénov’. Pour autant, les dépenses engagées avant cette date seront bien prises en compte dans le cadre du crédit d’impôt transition énergétique.

Article similaire