Travaux

Comment budgétiser les travaux d’une maison ?

Vous pouvez choisir comme vous pouvez être contraint de rénover votre maison pour plusieurs raisons. Pour ce faire, vous avez besoin de budgétiser les travaux pour avoir une idée du coût de ces derniers. En effet, ce coût variera en fonction des travaux à réaliser. Découvrez ici comment budgétiser les travaux d’une maison.

Identifier les travaux à réaliser

Le coût des travaux de rénovation d’une maison peut varier en fonction des travaux à réaliser, mais aussi de la qualité des travaux. Pour donc faire l’estimation la plus vraisemblable de vos travaux de rénovation, commencez par identifier les travaux que vous souhaitez réaliser par étape.

A lire aussi : Quelle isolation maison container ?

Pour une rénovation de maison, vous avez en gros trois grandes étapes, à savoir :

Les gros œuvres en matière de travaux de maison regroupent la réalisation des murs porteurs, des poutres, des planchers… C’est parmi les gros œuvres qu’on retrouve également la charpente, la toiture, les portes et fenêtres.

Les travaux de second œuvre concernent les revêtements de sol, les cloisons, les portes intérieures, les escaliers, la plomberie, le chauffage, l’électricité, etc. Ensuite, les travaux d’embellissement comme la pose de papiers peints, les peintures, etc. dans la catégorie des œuvres de décoration.

Calculer le coût des travaux

Pour calculer le coût approximatif des travaux de votre maison, vous pouvez vous baser sur des fourchettes de prix. Ces dernières ont été définies en fonction des types de rénovation.

Ainsi, pour une rénovation basique, vous pouvez calculer le coût de vos travaux avec 400 €/m2 en moyenne.

Par contre, si vous avez prévu des travaux de rénovation plus importants, vous pouvez utiliser 1000 €/m2 pour faire votre budget. Puis, quant aux travaux de rénovation complète, 1500 €/m2.

Comme vous le savez, le budget est une prévision, donc vous devez vous attendre à ce que ça monte ou baisse. Ceci, en fonction d’un certain nombre d’éléments, dont les aléas.

Faire appel à un expert

Si vous avez des difficultés à budgétiser les travaux de votre maison, l’idéal est de faire appel à un conseiller. Il peut s’agir plus précisément soit d’un architecte ou d’une entreprise générale du bâtiment. L’une ou l’autre de ces options aura bien évidemment un coût, mais vous aurez l’avantage d’économiser sur le coût de vos travaux.

Notez que c’est l’architecte ou l’entreprise que vous auriez choisi qui se chargera de tout ce qui sera lié aux travaux de votre maison.

Par ailleurs, vous avez aussi l’option de contacter vous-même les différents artisans qui devront intervenir dans la réalisation des travaux. Dans ce cas, contactez-en plusieurs afin de comparer leurs devis. Il vous faut vous baser sur au moins trois différents devis.

Trouver des financements pour les travaux

Financer des travaux de rénovation ou d’agrandissement nécessite souvent la mise en place d’un plan de financement.

Avant tout, il faut savoir que les prêts immobiliers proposent une solution pour le financement de ces travaux. Vous pouvez effectivement opter soit pour un crédit affecté qui vous permettra d’accéder à un montant précis destiné aux travaux, soit pour un prêt personnel. Ce dernier offre plus de flexibilité mais propose généralement des taux plus élevés.

Vous pouvez aussi avoir recours au PTZ (Prêt à Taux Zéro), si vous êtes primo-accédant et que votre projet porte sur une habitation principale. Il y a aussi les aides régionales et nationales telles que l’éco-prêt à taux zéro (ou éco-PTZ) qui s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs souhaitant réaliser des travaux visant à améliorer la performance énergétique du logement.

Il peut être judicieux d’avoir recours aux dispositifs fiscaux tels que la TVA réduite à 5,5%, qui bénéficie notamment aux logements anciens faisant l’objet de travaux importants, comme ceux liés à la performance énergétique.

Suivre le budget et ajuster en cours de travaux

Une fois le plan de financement mis en place, il faut suivre l’évolution des travaux et le respect du budget. Pour cela, il faut suivre les travaux et leur coût.

Le suivi du budget nécessite une rigueur exemplaire. Il faut créer un tableau récapitulatif mentionnant toutes les dépenses engagées au fur et à mesure des avancées des travaux. Vous pourrez ainsi comparer régulièrement ce qui était initialement prévu avec ce qui a été effectivement réalisé.

En cas de dérapage budgétaire, plusieurs solutions s’offrent à vous : renégocier certains postes ou encore ajuster la qualité ou la quantité des matériaux utilisés.

Il est aussi possible d’envisager un prêt immobilier complémentaire si besoin, mais attention, car cela peut impacter votre taux d’endettement. N’hésitez pas à contacter votre banquier pour envisager ensemble la meilleure solution adaptée à votre situation financière.

Anticiper et suivre son budget sont deux étapes cruciales dans la réussite d’un projet immobilier. La mise en place d’une stratégie financière solide dès le départ vous aidera énormément tout au long du processus jusqu’à l’achèvement final des travaux !

Article similaire