Immo

Comment sortir d’une SCPI ?

Souhaitez-vous revendre vos parts acquises dans une SCPI ? En réalité, cet acte est compliqué et requiert le suivi d’un processus bien défini. Comment sortir d’une société civile de placement immobilier ? Lisez ce qui suit pour avoir toutes les informations requises.

Processus de sortie d’une SCPI à capital variable

Retenez qu’il existe deux catégories de SCPI, à savoir : la SCPI à capital variable et la SCPI à capital fixe. Il s’agira ici de la SCPI à capital variable.

A voir aussi : Comment mandater une agence immobilière ?

Le processus de sortie d’une telle SCPI est très simple. Ainsi, pour cela, vous devez envoyer à votre société de gestion une demande de retrait. Cela peut se faire par courrier.

Toutefois, une lettre avec accusé de réception vous protégerait contre d’éventuels malentendus. Une fois votre lettre envoyée, elle sera soumise à une évaluation par la Société de Gestion de Portefeuille (SGP).

Lire également : Quelles sont les banques qui proposent les meilleurs taux immobiliers ?

Par ailleurs, sachez que votre sortie ne sera officielle que lorsqu’une autre demande d’intégration sera effectuée. Ceci

étant, le coût de la souscription doit être identique à celui de votre retrait.

Processus de sortie d’une SCPI à capital fixe

L’opération de sortie d’une SCPI à capital fixe semble plus lourde. Elle fait appel à deux possibilités. Il s’agit notamment de la vente de vos parts SCPI de gré à gré ou de les passer via le marché secondaire grâce à votre structure de geste.

Le gré à gré

Ici, la procédure est plus ou moins contraignante, car vous devez vous-même trouver des acheteurs. En réalité, lorsque vous choisissez le gré à gré, certains documents sont envoyés à votre société de gestion.

Il s’agit de la fiche de demande de renseignements, du document d’acceptation de transfert, du RIB ainsi que le chèque lié aux frais de transfert.

Outre cela, vous recevrez votre certificat nominatif de parts sociales de même qu’une facture venant de votre gérant de SCPI.

Passage des parts via le marché secondaire

Pour ce qui est de l’option relative au marché secondaire, le prix de vente de vos parts n’est pas défini. En effet, votre société de gestion prend en compte toutes les demandes d’achat ainsi que celles de vente.

C’est donc sur la base des offres enregistrées que le prix est fixé. Bien que ce procédé soit bénéfique en termes de plus-value, il peut aussi facilement entraîner une moins-value.

De ce fait, sortir d’une SCPI revient à vendre vos parts. Cela vous est permis. Toutefois, le processus à suivre dépend essentiellement du type de SCPI dans laquelle vous avez investi. Notamment la SCPI à capital fixe et celle à capital variable.

Les critères à prendre en compte avant de sortir d’une SCPI

Avant de sortir de votre SCPI, il faut même, si vous prévoyez de vendre vos parts avant le début du cycle économique favorable, car cela pourrait impacter négativement votre rendement.

Un autre point crucial concerne les performances annuelles de la société civile de placement immobilier dans laquelle vous avez investi. Effectivement, ces résultats peuvent être impactés par divers facteurs tels que l’état du marché immobilier et les taux d’intérêt bancaires. Aussi, ces données sont essentielles pour bien comprendre comment fonctionne cette structure financière et faire des projections fiables pour le futur.

Votre objectif initial devrait aussi être pris en compte lorsqu’il s’agit d’une sortie anticipée. Souhaitez-vous liquider rapidement tous vos actifs immobiliers ? Cherchez-vous simplement à obtenir un retour sur investissement rapide ? À cet égard, il faut consulter votre conseiller en gestion de patrimoine pour déterminer la meilleure stratégie qui correspond à vos besoins et aspirations.

Sortir d’une SCPI peut être une décision difficile. Il faut prendre cette décision. Si vous choisissez de procéder à une sortie anticipée, assurez-vous d’être en mesure de supporter tous les coûts liés à cette opération afin d’éviter toute mauvaise surprise par la suite.

Les alternatives à la sortie d’une SCPI : vente de parts, échange, etc

Si vous avez pris la décision de sortir d’une SCPI, il faut procéder à une vente anticipée. Voici quelques alternatives possibles :

L’un des moyens les plus courants pour sortir d’une SCPI est de vendre ses parts sur le marché secondaire. Il s’agit du marché où se négocient les parts déjà émises et qui ne sont plus disponibles en direct auprès de la société elle-même. Cette option peut être avantageuse si l’on souhaite récupérer rapidement son investissement, mais cela nécessite souvent un travail préparatoire afin de trouver un acquéreur potentiel.

Une autre alternative possible consiste à réaliser un échange entre deux SCPI. En effet, certains fonds proposent ce type d’opération dans le cadre d’un plan de globalisation patrimonial. Le principe est simple : vous céderez vos parts actuelles contre des parts nouvelles issues d’une autre SCPI choisie selon votre situation fiscale et votre profil investisseur.

Dans certains cas, il peut être intéressant pour la société civile immobilière concernée par cette opération financière • alors que plusieurs associés souhaitent sortir simultanément • de pouvoir envisager une mise en location partielle ou totale du bien immobilier détenu via sa filiale foncière.

Notez : Ces solutions peuvent fonctionner différemment selon chaque Société Civile Immobilière de Placement et dans tous les cas, il faut contacter un conseiller en gestion de patrimoine pour vous guider dans cette opération.

Sortir d’une SCPI peut être une décision difficile. Il faut prendre une décision qui pourrait avoir des conséquences financières à long terme. Si vous envisagez la vente anticipée de vos parts, assurez-vous d’être bien informé sur le marché actuel et prenez contact avec votre conseiller en gestion de patrimoine afin qu’il puisse vous accompagner tout au long du processus.

Article similaire