Actu

Débulleur béton : les astuces pour bien l’utiliser

Le débulleur béton est un outil de finition permettant d’éliminer les bulles qui apparaissent quand on coule du béton ou lisse du mortier. Encore appelé barre à débuller, il s’utilise en créant des mouvements de va-et-vient. Certains utilisateurs rencontrent cependant des problèmes lors de l’utilisation de cet outil. Trouvez dans cet article quelques astuces utiles pour bien utiliser le débulleur béton.

C’est quoi le débulleur béton ?

Une fois le béton coulé, il est fréquent de voir apparaître de petites bulles. Ces dernières sont présentes non seulement en surface, mais aussi à l’intérieur du matériau. S’il s’agit d’un béton de parement, ces petites aspérités peuvent se révéler très inesthétiques et on cherche généralement à les éliminer.

A lire en complément : Les dernières tendances en décoration intérieure qui séduiront votre intérieur

Leur présence peut provenir par exemple d’un coffrage trop lisse ou de l’usage d’un produit de décoffrage inadapté. Il y a un outil permettant de remédier à ceci : le débulleur béton.

Le débulleur béton, ou barre à débuller est un tube en aluminium faisant entre 2 et 2,5 mètres de large. Il est relié par 2 barres verticales, reliées à leur tour à des poignées. Les systèmes récents et modernes peuvent être réglés en hauteur.

A voir aussi : Les nouvelles tendances de décoration d'intérieur à ne pas manquer cette année

Ce matériel en acier couvert d’une peinture époxy ou en aluminium est formé d’un rouleau horizontal et de bras verticaux souvent réglables sur deux hauteurs, 80 ou 90 cm, ou plus. L’écartement entre les deux hauteurs est renforcé par une barre horizontale. Le tube de 30-50 mm de diamètre et de longueur variable, en fonction des modèles, les plus populaires mesurent 1,50 m ou 2 m

Quelles sont les applications du débulleur béton ?

Le débulleur béton (également appelé la barre à débuller) s’avère être un instrument indispensable pour la réalisation d’un chantier ou des travaux. Il s’utilise pendant de la mise en place :

  • D’un béton autoplaçant ;
  • D’une chape fluide (les travailleurs font usage d’une barre à débuller, mais aussi d’un balai à débuller) .

Pendant le coulage du béton/mortier, le débulleur s’occupe de deux choses :

  • Il égalise la surface ;
  • Il élimine les petites bulles d’air qui pourraient compromettre le béton/mortier.

Le débulleur béton : comment bien l’utiliser ?

Le passage d’un débulleur béton requiert un « tour de main » particulier. D’autant que pendant la mise en œuvre d’un béton autoplaçant, le débullage se suit d’une pulvérisation d’un produit de cure.

La méthode d’application (béton autoplaçant)

Pour bien utiliser le débulleur béton, il faut :

  • Couler le béton ;
  • Passer le débulleur ; pour cela, il faut créer une petite vague devant le débulleur en faisant un mouvement de va-et-vient (premier passage) ;
  • Faire un second passage, il s’applique en « passe croisée ». Pendant le deuxième passage, on s’équipe d’un pulvérisateur, afin d’appliquer un produit de cure sur la surface fraîchement débullée.

Ensuite, il y a plusieurs points. Vous devez :

  • Au cours du deuxième passage, veiller à ne pas appliquer trop de produit de cure, puisqu’il ne faut absolument pas qu’il se mélange avec le béton ;
  • Bien anticiper toutes les ouvertures ; au cas où il y aurait une porte, il faut que vous terminiez votre débullage au niveau de l’ouverture ;
  • En ce qui concerne l’utilisation, il ne faut pas « taper » trop faible, ni trop fort. On voit généralement une petite vague devant le débulleur.

À titre informatif, certains professionnels refusent parfois de livrer du béton autoplaçant ou une chape fluide si vous n’avez pas d’agrément technique. En fait, ces outils restent « techniques » à appliquer, et demandent une expertise professionnelle.

Comment acheter un débulleur béton ?

Le débulleur béton peut être trouvé dans tous les magasins de bricolage ou d’outils de construction. Plusieurs sites internet en proposent aussi. Il est conseillé de ne pas le choisir trop petit afin de ne pas avoir à y passer trop de temps, ni trop grand puisqu’il pourrait se révéler inadapté.

Pour un débulleur béton en acier recouvert de peinture époxy, il faut débourser entre 40 et 70 euros en fonction de la longueur et du diamètre de l’outil. En revanche, si vous préférez la barre à débuller en aluminium, vous devrez compter entre 60 et 80 euros.

Au cas où vous trouveriez cela trop cher, vous avez la possibilité de le fabriquer vous-même avec un tube en acier sur lequel vous allez fixer deux manches. Notez également que les chauffeurs de camion béton ont généralement à leur disposition une barre à débuller et qu’ils seront peut-être prêts à vous la prêter.

Les différents types de débulleurs béton existants sur le marché

Il existe plusieurs types de débullage de béton sur le marché, chacun ayant ses avantages et inconvénients.

Le premier type est la barre à débuller en acier recouverte de peinture époxy. Elle est très résistante et convient parfaitement aux travaux lourds. Sa durée de vie est également très longue grâce à sa grande solidité. Elle peut être assez lourde à manipuler pour les utilisateurs peu expérimentés.

Le deuxième type est la barre à débuller en aluminium. Plus légère que son homologue en acier, elle conviendra mieux aux travaux plus légers ou aux utilisateurs qui n’ont pas une force physique importante. Elle reste moins résistante dans le temps que la première option.

Il existe des modèles télescopiques qui permettent d’ajuster facilement la hauteur du débulleur lorsqu’on travaille sur des surfaces difficiles d’accès ou avec des hauteurs différentes.

Il faut rappeler que quel que soit le type choisi, il faut porter une attention particulière au diamètre du tube utilisé pour éviter qu’il ne plie sous le poids du béton frais lorsque vous tentez d’égaliser sa surface.

Les erreurs à éviter lors de l’utilisation d’un débulleur béton

Lorsque vous utilisez un débulleur à béton, pensez à bien faire attention à certaines erreurs courantes qui peuvent nuire au résultat final. Voici quelques-unes des erreurs les plus fréquentes :

Pensez à bien choisir le bon type de débulleur en fonction du projet sur lequel vous travaillez et des surfaces avec lesquelles vous travaillerez. Si vous choisissez un débulleur inadapté, cela pourrait causer des problèmes ou même endommager la surface du béton frais.

Avant d’utiliser votre débulleur, assurez-vous qu’il est propre et exempt de tout résidu pour éviter que ces derniers ne se mélangent au ciment frais lors du lissage.

Si vous appliquez une pression trop forte sur votre débulleur lorsque vous égalisez la surface du béton, cela peut causer des fissures dans la surface fraîche et affecter sa qualité finale.

Le temps idéal pour utiliser un débulleur varie selon plusieurs facteurs tels que la température ambiante et l’humidité relative, mais aussi selon chaque mélange spécifique. Suivez donc attentivement les instructions fournies par votre fabricant pour savoir quand commencer à lisser votre béton.

N’oubliez pas que chaque étape compte lorsqu’il s’agit de travailler avec du béton frais et que la qualité finale dépend aussi des compétences de l’utilisateur. En évitant les erreurs courantes, vous pouvez être sûr d’obtenir un résultat professionnel à chaque fois.

Article similaire